Mission

Conformément à la loi cantonale J 6 11 – LCLFASe, la FASe est une fondation de droit public partenariale qui regroupe le Canton, les Communes, les associations de centres et le personnel. Elle a pour mission de favoriser et de renforcer la cohésion sociale sur le canton de Genève.

Cette mission s’exerce en observant les réalités sociales et en repérant les  problématiques émergentes. Chaque centre et équipe hors murs (TSHM) est appelé à définir son action en fonction des particularités du contexte local tout en l’inscrivant dans le cadre de cette mission, en particulier dans une finalité de prévention des exclusions et des tensions sociales.

Les axes d’intervention sont socioculturel, socio-éducatif et associatif. Ils se matérialisent dans des programmes d’actions poursuivant les objectifs généraux suivants:

  • favoriser l’intégration sociale, en développant des actions auprès de et pour toutes les catégories de la population,
  • favoriser une citoyenneté active, en offrant un cadre propice au renforcement du sentiment d’appartenance au tissu local, tout en permettant un engagement social de la population résidant sur le canton,
  • répondre aux demandes locales appartenant à ses domaines d’action, en favorisant la mise en lien de ces demandes et des solutions possibles, que ce soit sur le plan individuel ou institutionnel.

Enfin, et en tant qu’institution, la Fondation se doit de:

  • contribuer à l’identification des évolutions sociales et, les diffuser auprès de ses partenaires,
  • renforcer les pratiques et les compétences de ses collaborateurs et collaboratrices,
  • renforcer les partenariats sur le plan local, communal, cantonal et régional.

A ceci s’ajoutent les objectifs stratégiques de la Fondation, tels que définis dans le contrat de prestations avec le Canton pour la période 2013-2016:

  • Le renforcement des actions à destination des enfants et jeunes en situation précaire
  • Le renforcement des actions visant à valoriser les apports des diversités (inter-générationnel, genre, orientation sexuelle, diversité culturelle, besoins éducatifs particuliers)
  • Le renforcement de la démocratie participative, de la capacité des individus et des groupes à être acteur de leur devenir social
  • La participation active à l’évolution des politiques publiques recouvrant les actions de la FASe, dans une perspective de complémentarité et de cohérence des dispositifs
  • L’engagement dans des projets spécifiques, tels que par exemple la mise en oeuvre de l’accueil à journée continue