Modes d'action

Les actions des centres et des équipes TSHM répondent à une attente ou un besoin local, en s’adaptant au contexte.

Elles s’inscrivent dans trois axes d’intervention indissociables: promotion des dynamiques collectives et associatives, action socioculturelle et action socio-éducative, qui contribuent largement à façonner un monde plus ouvert et plus altruiste.


Ressources
  • Accueil et accueil libre

    De nombreuses activités relèvent de l’accueil et de l’encadrement d’une dynamique de groupe ici et maintenant. L’accueil peut être individuel mais il s’inscrit toujours dans une dynamique collective.

    • L’accueil libre est au centre des actions: accueil libre pendant et hors périodes scolaires et permanences d’accueil. Au-delà d’une activité, l’accueil est une attitude: recevoir les personnes, sans jugement, avec empathie et intérêt pour qui elles sont; favoriser la rencontre et la solidarité. Chacun·e peut fréquenter l’accueil libre à son rythme et sans engagement. L’accueil libre est une porte d’entrée pour connaître les usager·ères, co-construire des projets d’activités et repérer les éventuelles difficultés.
    • Le Sport pour tous et toutes en accueil libre permet de jouer, de développer ses aptitudes physiques et psychiques dans un groupe et de construire une relation à l’adulte à travers le partage d’une activité. C’est également un précieux outil de prévention et de repérage précoce pour les professionnel·les.
  • Accompagnement individuel ou collectif
    • L’accompagnement individuel comprend notamment la mise à disposition de petits jobs ou chantiers éducatifs de plus longue durée pour des ados ou jeunes adultes en rupture; leur permettant de reprendre un rythme et d’acquérir des compétences en vue d’une insertion professionnelle. Des jeunes ou des familles viennent également exprimer leurs difficultés. L’écoute bienveillante tout comme la proposition d’outils concrets ou l’orientation vers les structures spécialisées font partie intégrante du travail des animateur·trices.
    • L’accompagnement collectif est un outil largement utilisé par les équipes. Il permet à des adolescent·es et jeunes adultes d’imaginer puis de construire des projets (sorties, projets associatifs ou humanitaires, séjours à l’étranger, organisation d’événements). Les équipes privilégient l’autonomie des participant·es.
  • Présence dans les quartiers et les communes

    Une des caractéristiques de l’animation socioculturelle est de se rendre accessibles aux différents publics et d’aller à leur rencontre. C’est l’essence du travail social hors murs et c’est également le fait de nombreux centres qui investissent l’espace public.

    Cette présence dans les quartiers contribue à les rendre vivants, à activer les solidarités, à prévenir les disputes de voisinage en encourageant les interactions de manière créative, ludique et festive.

  • Cours et ateliers

    L’un des objectifs poursuivis par l’animation socioculturelle est de favoriser la créativité et l’expression. Les centres organisent eux-mêmes certaines activités ou mettent leurs locaux à disposition. Le plus souvent organisés de manière collective, les cours et ateliers permettent d’acquérir certains savoirs, techniques et compétences, tout en faisant des rencontres et en nouant des liens.
    Quelques exemples: cours de français pour migrant·es, ateliers créatifs et d’expression, stages liés au mouvement et à la santé…

  • Culture, actions collectives et événements

    La promotion de la culture et son accès sont des composantes essentielles de l’animation socioculturelle. Un accent est mis sur le développement des cultures urbaines auprès de la jeunesse. Concerts, spectacles, performances artistiques en salle ou en plein air, par des professionnel·les ou des jeunes fréquentant les locaux en gestion accompagnée. Faire découvrir les spécialités culinaires de son pays et partager un repas lors d’une manifestation est aussi un important vecteur d’intégration sociale. Les occasions de réunir la population sont nombreuses: fête de quartier, la rue est à vous, fête du Bonhomme hiver…

  • Mercredis aérés

    Les mercredis aérés s’adressent aux enfants de 4 à 12 ans. Les activités sont proposées sur inscription pour la totalité de l’année scolaire. Elles permettent de renforcer la vie en collectif.

  • Centres aérés

    Les centres aérés sont présents depuis plus de 50 ans sur le canton et proposés durant les vacances scolaires. Ils sont l’occasion, pour les enfants et parfois pour des adolescent·es, de sortir de leur lieu de vie quotidien, d’explorer de nouveaux espaces, de se faire de nouveaux ami·es et de découvrir des activités ludiques ou culturelles.

  • Sorties et visites

    Les sorties et visites concernent les enfants, les ados et les familles. C’est l’occasion de fédérer un groupe en partageant une activité: visite d’une exposition ou d’un musée, sortie nature…
    Les animateurs et les animatrices soutiennent les projets émanant des usager·ères.

  • Séjours et camps

    Les séjours et camps sont à destination des adolescent·es et des jeunes adultes. Les projets partent des jeunes et les équipes d’animation sont là pour les accompagner dans la réalisation. Un projet ne se limite en général pas au temps du séjour, l’avant et l’après sont déterminants.
    Quelques exemples: action d’entraide ou humanitaire, séjour de rupture, de remobilisation ou de dépassement de soi, camp découverte dans une ville ou en bord de mer.

© 2021 FASe Made with ♥ by BuxumLunic

FASe